Colombie-Britannique Randonnée

Rando en solo à Frosty Mountain, Manning Park

Allongée dans ma tente, seule, dans cette forêt dorée, j'écoutais les feuilles chanter avec le vent. Les arbres racontaient une histoire, j'ai fermé les yeux.

Manning Park, à la frontière des US, abrite une forêt de mélèzes (larches), et c’est l’un des seuls endroits en BC où on peut trouver ces arbres. En automne, le trail vers Frosty Mountain, assez populaire, permet de profiter des couleurs orangées des Larches. Frosty Mountain est le plus haut point du Manning Park, le sommet s’élève à 2423 mètres d’altitude.

Pour ma première randonnée en solo de l’automne, je me suis dirigée vers ce parc afin de marcher pendant 2 jours dans cette magnifique forêt.

Cette description de la rando concerne la summer route – j’ai effectué le parcours les 29 et 30 septembre 2020. En hiver, avec la neige, c’est une aventure complètement différente.

I. Rando Guide : Frosty Mountain Trail
II. La forêt de Larches
III. Camper sur le trail
IV. Manning Park, infos et accès

〰️

Rando Guide : Frosty Mountain Trail

🔸 Distance : 24 km aller-retour. Possibilité de faire une boucle d’environ 30 km en empruntant Windy Joe Trail, très peu fréquenté.
🔸 Elevation gain : 1100 m
🔸 Difficulté : modéré, une seule partie un peu technique avant le sommet.
🔸 Camping : oui, Frosty Creek campsite

Il est tout à fait possible de faire cette randonnée en une seule journée, que ce soit l’aller-retour ou la boucle en passant par Windy Joe Trail. Pour ma part j’ai choisi de rester camper pour pouvoir profiter des couleurs du soir et du lever de soleil sur la forêt de Larches et la crête.

Jour 1

Le trail commence en quittant Lightning Lakes, où se trouve un grand parking, le centre d’informations du park et un camping. La première partie monte dans la forêt, et après environ 1h de marche, on accède à de jolies vues les montagnes et les lacs environnants.

Après 7km et 2h30 de marche, j’arrive au campement, Frosty Creek Campsite. C’est la seule source d’eau sur le trail (à ma connaissance), alors pensez à faire le plein dans la crique. Parfois la crique est sèche en été, alors il est préférable d’emporter une bonne dose d’eau. avec soi Le campement est bondé, en milieu de journée il est déjà rempli de tentes, et pourtant je randonne en pleine semaine, un mardi.

A une heure de marche du campement se trouve le plateau de Larches. Selon moi, c’est la meilleure partie du parcours. Les couleurs à l’automne sont incroyables. Je reste un moment à traîner dans la forêt, cela fait une bonne pause de marcher sur du plat.

Pour les plus sportifs, je conseille d’effectuer l’ascension de Frosty Mountain deux fois. Au coucher et lever du soleil. Les couleurs sont différentes, l’ambiance aussi.

Jour 2

Je me mets en route dès les premières lueurs de l’aube. Le lever de soleil dans la forêt de Larches, c’est incroyable. L’ascension vers la montagne n’est pas si difficile, il faut un peu grimper la première demi-heure, ensuite, la marche sur la crête n’est pas très technique. Depuis la sortie de la forêt de Larches, il faut compter environ 1h30 en prenant son temps.

Avant de marcher sur la crête, il y a un croisement avec le trail de Windy Joe, pour ceux qui souhaitent faire la boucle. L’avantage à revenir sur ses pas, c’est que l’on peut laisser le sac avec tente etc., et faire l’ascension en étant plus léger, ça aide.

Le premier sommet de Frosty Mountain, le seul accessible en toute sécurité, s’élève à 2408 mètres d’altitude. Je suis toute seule ce matin-là, je ne croise aucun autre randonneur pendant l’ascension. Il est 8h30 du matin lorsque j’arrive au sommet, il ne fait pas trop froid, et je profite d’un petit temps de repos avec vue sur la chaîne de montagnes. D’ici, les montagnes enneigées que l’on voit sont côté US: Manning Park est à la frontière entre les 2 pays. C’est aussi ici que finit le PCT (Pacific Crest Trail), du côté canadien.

Après un moment à méditer, j’entame la descente vers 9h30. Je récupère mes affaires de camping cachées dans la forêt et me met en route vers le parking. Il y a beaucoup plus de monde le mercredi que la veille, je dois laisser passer des groupes entiers de randonneurs. Même si tout le monde a l’air super sympa et respectueux du trail, je trouve que c’est un peu trop populaire à mon goût.

〰️

La forêt de Larches

Cette forêt est composée de mélèzes – larches – et c’est plutôt rare en British Columbia. Le Manning Park est l’un des seuls endroits de BC où on peut les observer. J’ai fait toute cette route et cette randonnée spécialement pour ces arbres, parce que j’étais nostalgique des forêts de mélèzes dans les Alpes.

Le mélèze est une espèce de conifère qui perd ses épines en hiver. Avant qu’elles ne tombent, elles deviennent dorés – orangées. C’est le moment où ces arbres sont les plus beaux. Quand les Larches sont-ils dorés ? La saison des golden Larches dure seulement quelques semaines, de fin septembre à mi-octobre.

La forêt de Larches est un endroit très populaire en automne, et c’est aussi un écosystème très fragile, c’est pourquoi il est si important de la protéger.

〰️

Camper sur le trail

Beaucoup de personnes effectuent le trail jusqu’à Frosty Mountain en une journée de randonnée, mais je pense que camper dans le parc est le meilleur moyen de profiter vraiment de l’environnement – à savoir cette incroyable forêt. Les couleurs au coucher et lever du soleil sont les plus belles.

Il n’est pas autorisé de faire du camping sauvage à Manning Park, en dehors de la zone dédiée. Il faut savoir qu’il n’y a qu’un seul camping, le Frosty Creek campsite. Cependant, c’est assez vite plein , et des dizaines de personnes qui s’agglutinent au même endroit dans la nature, selon moi c’est pire que de faire du camping sauvage responsable.

Mais je suppose que c’est aussi pour protéger l’environnement assez fragile, donc ça se comprend. Il y a des toilettes au camping (d’après les commentaires ils sont assez sales), et bien sûr la crique pour se ravitailler en eau.

Lorsqu’on campe dans Manning Park, il faut se procurer un backcountry permit en ligne ou au bureau d’information à Lightening Lakes (les rangers n’acceptent pas de cash). C’est $5 par nuit par personne.

〰️

Manning Park, infos et accès.

Manning Park est un parc provincial en BC, à la frontière des US. La route 3, qui le traverse, est souvent enneigée à partir d’octobre-novembre, donc il est intéressant de vérifier les conditions et prévoir des pneus neige ou des chaînes avant d’effectuer le trajet.

Le parc est situé entre les villes Hope et Princeton. La réception internet est très mauvaise dans le parc, à part plus haut dans la montagne. Pour y accéder depuis Vancouver, il faut compter environ 3h de route.

Le Manning Park est très populaire en hiver pour les randonnées en raquettes – snowshoe trails – et le ski. En été et automne, il y a plein de supers randos, je recommande les trails Skyline East trail et Three Brothers – ils sont un peu moins populaires que Frosty Mountain. Prévoir des microspikes (crampons) à partir d’octobre pour les trails enneigés.

〰️

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :