Colombie-Britannique Explore

Road Trip sur Vancouver Island : West Coast

Le coucher de soleil sur l'Océan Pacifique, accompagné d'une petite brise marine, est la seule chose qui me fait descendre de ma montagne pour un bref moment.

La West Coast de l’île, c’est l’océan Pacifique, les vagues, les marées, le surf, et les longues plages de sable. Les petites villes touristiques Ucluelet et Tofino, et le Pacific Rim National Park valent vraiment le détour. Les fameux trails de plusieurs jours West Coast Trail et Juan de Fuca Trail prennent leur départ à Port Renfrew, un peu plus au sud de Bamfield.

Pour lire la première partie de mes aventures sur l’île, c’est ici.

Ucluelet

Après avoir conduit (sous une pluie battante évidemment) pendant 6 heures depuis Port McNeill, j’arrive à Ucluelet, et me trouve un camping assez basique pour 50$ la nuit. Une fois la tente dépliée, et déjà trempée, je fais un tour au pub goûter les bières locales au Frankie’s resto-bar.
J’ai beaucoup aimé l’ambiance de cette ville avec ses petites boutiques et ses bons restaurants, et sa proximité avec le Pacific Rim NP.

Une hike? Le Wild Pacific Trail (environ 8km A/R) est un trail divisé en 3 petites portions: Lighthouse Loop, Brown’s Beach to Artist Loops, et Rocky Bluffs. Cela se fait très facilement en 2h de marche, et les vues sur l’océan sont incroyables. Pour les amoureux des grands arbres, ajoutez Ancient Cedars Loop à votre balade.

Une petite faim? Zoe’s Bakery Cafe pour ses cinnamon rolls et son ambiance hipster & familiale.

Que faire quand il pleut ? Visiter Ucluelet Aquarium. Ce petit aquarium est réputé dans la région, et plutôt original : seuls des espèces attrapées dans la baie de Ucluelet sont présentes. 100% local ! Une fois par an, l’aquarium relâche ses animaux dans l’océan.

🐻 Moment fort : une excursion en kayak pour aller voir les ours. Je suis passée par l’agence de kayak tours Magestic Ocean Kayaking, pour un tour guidé de 3h dans la baie de Ucluelet. J’ai eu la chance d’observer une maman ours et son petit sur la plage, bien installée dans mon kayak.
Bilan de la balade : 2 ours, 1 aigle, 1 racoon, 2 étoiles de mer, 1 phoque curieux venu inspecter mon kayak, un troupeau très bruyants d’éléphants de mer débarqués de Californie, et une paire de bras en moins.

Accès :
– depuis Port Alberni : 1h30
– depuis Nanaimo: 2h30

Pacific Rim National Park

Le Pacific Rim National Park s’étend sur 3 zones: le secteur de Long Beach, les Broken Group Islands, et le West Coast Trail. Le secteur de Long Beach s’étend entre Ucluelet et Tofino, le long de la route 4. Les deux autres sections ne sont pas accessibles par la route.

Long Beach, paradis des surfeurs, s’étend sur 16 km. Une belle randonnée consiste à la parcourir en entier, aller retour, au coucher du soleil. Plus au sud, au niveau de Wickaninnish Beach, le Kwisitis Visitor Centre propose des visites guidées gratuites sur la plage, tous les jours à 11h. Ce secteur est aussi un spot d’observation des baleines

Une petite hike ?
Montez au point de vue sur Radar Hill puis descendre jusqu’à la plage via le Radar Beach Trail (3km A/R)
South Beach Trail permet de combiner plages et forêt sur un trail facile de 6km AR.

L’entrée du parc est payante, il faut acheter un ticket aux bornes disponibles sur les parkings (environ 20$ la journée) et le mettre dans sa voiture.

⛺️ Où dormir? Le Wya Point Camping dispose d’emplacements de tentes sur une plage privée et sauvage, au coeur du parc. Bon c’est pas donné (75$ l’emplacement), mais la vue au réveil vaut le coup. Photos spoiler en fin d’article.

Tofino

Un gros coup de coeur. Bon ce n’est pas très original, tout le monde adore Tofino. Paradis des surfeurs et des hipsters, on aime Tofino pour ses magnifiques plages, sa proximité avec Pacific Rim, ses restaurants, sa bonne bière, et son ambiance festive. J’y suis d’ailleurs retournée en novembre pour surfer.

À Tofino, comme sur l’île en général, il faut s’attendre à de la pluie: il pleut en moyenne 200 jours par an. L’hiver, c’est d’ailleurs une destination prisée pour le stormwatching.
Il y’a énormément d’activités à faire, pour chaque saison.

Pour plus de détails sur Tofino, c’est ici. Et ci-dessous mes coups de coeur :

🔸 Une plage : Chesterman Beach pour ses deux plages North et South, qui n’en font qu’une à marée haute.
🔸 Une hike : Tonquin Beach Trail (3,5km A/R), pour ses jolies plages, à parcourir au coucher du soleil
🔸 Un point de vue : une colline avec vue sur Cox Bay, accessible depuis le sud de Cox Bay Beach
🔸 Un pub restaurant : The Hatch Waterfront Pub, pour l’ambiance et la bonne bouffe
🔸 Une bière : Kelp Stout, Tofino Brewing co, faite à partir des algues de la région
🔸 Une boutique : Dockside Smoked Fish Store, pour son saumon fumé au sirop d’érable

Accès :
– depuis Port Alberni : 3h
– depuis Nanaimo : 3h
– depuis Vancouver : environ 6h (1h pour se rendre à Horseshoe Bay pour prendre le ferry, presque 2h de ferry jusqu’à Nanaimo puis 3h de route jusqu’à Tofino)
Il faut s’attendre à des ralentissements, la route 4 est souvent en rénovation.

Liens utiles : https://www.tofinohiking.com/hikes/

Port Renfrew et le Juan de Fuca Trail

Après 3 jours à Ucluelet et Tofino, je reprends la route pour me diriger vers Port Renfrew. Bien que plus au sud sur la côte ouest, pour s’y rendre, il faut reprendre la route vers l’est et repasser par Port Alberni. Port Renfrew est le point de base pour les hikers du West Coast Trail et Juan de Fuca Trail. C’est un tout petit village, avec un seul general store qui ferme à 19h, pas très animé. Le logement peut coûter cher, car peu d’offres et c’est très fréquenté en haute saison.

Le West Coast Trail (75km), est considéré comme l’un des meilleurs trails du monde, et il est donc très prisé, bien que réputé plutôt difficile. Il s’effectue sur 5 à 7 jours, entre forêt et plages. L’admission est assez chère (environ 200$) et il est préférable de s’inscrire en avance.

Pour une version plus courte, plus « facile » et surtout gratuite, je recommande son petit frère le Juan de Fuca Trail (43km). Même type de terrain, plages, rainforest, énormément de « ups & downs », des ours, et surtout beaucoup de boue. Il s’effectue en général entre 3 et 5 jours, entre Botanical Beach (Port Renfrew) et China Beach (Jordan River). J’ai opté pour cette option, pour un retour au sport en douceur. Pour plus d’informations sur ce trail, c’est ici.

J’ai choisi d’effectuer environ la moitié du parcours, sur 2 jours, le 18 et 19 septembre.
Jour 1 : Chin Beach ➡️ Little Kuitshe Creek Campsite : 6h30, 14,9km
Jour 2 : Little Kuitshe Campsite ➡️ Port Renfrew : 7h15, 17,6km
Ces stats comprennent les pauses lunch et ours (attendre que maman ours se pousse du chemin).

Attention, ce n’est pas parce que le trail est au bord de la plage que le parcours est tout plat. Sur la totalité du trail l’elevation gain est de 1 500m, certes cela peut sembler peu pour une telle distance, mais il faut s’imaginer que tout le long on reste quasiment au niveau de la mer : cela veut dire qu’on monte et descend continuellement. La boue est aussi un facteur à prendre en compte, le niveau de difficulté augmente lorsqu’il a beaucoup plu. C’est un trail plutôt exigent, il est préférable d’être un minimum sportif pour pouvoir l’apprécier.

💛 Moments forts :
Coucher de soleil sur l’océan : J’ai campé à Little Kuitshe Creek, où il est possible de descendre au bord de l’eau depuis le campement et assister au coucher du soleil sur le Pacifique. J’étais ce soir là avec 2 canadiennes de l’Alberta et un australien, et le temps était assez clair pour nous permettre de voir les US de l’autre côté, et notamment le Mont Olympe.
Rencontre avec les ours noirs sur le chemin, le 2ème jour : tout d’abord un mâle, sur la plage, il était assez loin, puis une femelle et son petit, sur le chemin, en train de manger des baies.

À prévoir :
– des pastilles pour traiter l’eau ou une gourde filtrante. Il y’a des criques tout le long, mais pas d’eau potable dans les campsites.
– regarder les horaires des marées, certaines parties du trail sont inaccessibles à marée haute. Les jolies tide pools de Botanical Beach s’observent à marée basse.

Après le trail, rendez-vous au Renfrew Pub pour une bière fraîche bien méritée

Accès :
Des navettes effectuent les trajets entre Port Renfrew et Victoria, en marquant des arrêts aux points stratégiques du trail. J’ai choisi de laisser ma voiture au bord de la route au niveau de Chin Beach, puis de couper à travers la forêt pour rejoindre la plage. Ce n’est pas le trail officiel mais c’est assez bien tracé. Pour le retour j’avais réservé une place dans une navette Port Renfrew – China Beach, et j’ai demandé au chauffeur de me déposer quand j’ai vu ma voiture.
Victoria → Port Renfrew : 2h
Victoria → Jordan River : 1h15
Nanaimo → Port Renfrew : 2h15

Sooke

Sooke est une petite ville très agréable, à seulement 45min de Victoria. Cela se fait facilement sur un week-end de 2 jours lorsqu’on habite à Vancouver. Il y’a beaucoup d’activités aux alentours, surtout l’été : whale watching, randonnées, sources d’eau chaude, VTT…
J’ai rejoint Sooke depuis Port Renfrew, après le Juan de Fuca Trail, et une amie qui venait me voir pour le week-end. C’était plutôt repos au programme, et Sooke c’est aussi bien pour ça.

💛 Ce que j’ai aimé à Sooke :
– Me balader en compagnie des chiens et des phoques au Whiffin Spit Park, longue étendue de terre entre le détroit de Juan de Fuca et la baie de Sooke.
– La multitude de hikes possibles au East Sooke Regional Park. Nous avons choisi le East Sooke Coast and Interior Trail Loop (8km)
– Boire une plusieurs bières à la Sooke Brewing Company, puis finir la soirée au Buffy’s Pub pour un karaoke avec des locaux (expérience 100% canadienne garantie)
– Le Mom’s Cafe pour ses délicieux et copieux brunchs
– Dîner au Prestige OceanFront Resort, tenter d’apercevoir des baleines depuis la marina, pour finalement prendre des photos ratées de phoques.
– Une escapade à Mystic Beach, l’une des plus belles plages de la côte.

Accès :
Victoria : 45min
Jordan River : 30min


Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :