Chine Explore

Songpan et excursion à cheval vers Munigou

Nous arpentions la ville à la tombée de la nuit, quand nous avons entendu de la musique. Là, sur la place du village, une foule d'habitants dansait en rythme, riant et chantant. Sans hésiter, nous les avons rejoint.

Songpan old City est une petite ville dans le comté de Songpan, et elle est un de mes coups de coeur de la Chine. J’ai visité Songpan et ses environs lors de mon voyage avec mes amis dans le Sichuan, alors que nous bénéficions de deux semaines de vacances pour la National Week chinoise. 

Pour avoir un aperçu de la culture tibétaine sans se rendre au Tibet, le xian de Songpan est un bon compromis. La ville est très intéressante culturellement, elle était à l’époque de la dynastie Ming un point central d’échange, notamment de thé, entre le Sichuan et le Tibet. C’est la dernière ville avant le « Toit du monde », le plateau de l’Amdo.

Accès : 
2h de bus depuis Jiuzhaigou
10h de bus depuis Chengdu

⛺️ Ou dormir ? 
Nous avons dormi chez Emma’s Guesthouse, très appréciée des voyageurs. Emma est adorable et elle vous donnera de bons conseils pour visiter la ville et la région. Depuis notre séjour en 2014, la guesthouse s’est agrandie, Emma a toujours autant de succès (mise à jour mai 2018). 

Pour en savoir plus sur le Sichuan, c’est par ici.

Mes coups de coeur à Songpan

Admirer la vue sur la ville et la vallée

A l’est de la vieille ville, un petit sentier monte sur la colline jusqu’à une pagode. Il faut compter environ 45 minutes de marche pour monter. Comme nous, vous aurez peut-être la chance de croiser un yak (ou un serpent). En haut, une vue exceptionnelle sur la vallée, les rizières et les collines alentours vous attend. Le sentier est assez visible depuis la ville, en cas de doute demandez aux habitants. 

Assister à une chorégraphie géante sur la place de la vieille ville

Une de mes attractions préférées en Chine : danser avec ses habitants. Danser en public et en groupe est une habitude très ancrée en Chine, et que ce soit dans les parcs ou sur les places de villes, il est rare qu’une chorégraphie ne soit pas en cours. Se retrouver au milieu d’une immense foule, se mettre à suivre leurs pas timidement, sous une musique forte lancée par des enceintes de mauvaise qualité et les sourires bienveillants (quoique légèrement moqueurs) de vieilles dames chinoises, a quelque chose de magique. Encore plus magique quand on tombe dessus au détour d’une ruelle.

Aller faire un tour au marché du yak. De bon matin qui plus est.

Âmes sensibles s’abstenir. Voir de la viande et des carcasses pendues dans la rue n’est pas vraiment mon activité préférée, mais c’est selon moi quelque chose d’assez atypique à voir, et come on guys, si vous êtes en Chine c’est aussi pour ça. Je vous épargne la description ou les photos, allez y faire un tour pour y rencontrer ses habitants et manger de la viande de yak en leur compagnie (qui est par ailleurs délicieuse). 

Manger une fondue sichuanaise

Ah, la bouffe sichuanaise, quelle expérience. La cuisine au Sichuan est très épicée, ils utilisent du piment mais aussi le fameux poivre du Sichuan, connu dans le monde entier. Vous trouverez dans les rues de Songpan des petits restaurants qui ne payent pas de mine du tout, où il est possible de déguster de délicieuses fondues pour rien du tout, et avec un peu de chance se faire inviter par des chinois. Le principe est simple, on commande 2 bouillons, un épicé et un autre non. Puis on va se servir en légumes et viande, et chacun trempe ses ingrédients dans le bouillon. Plutôt convivial comme truc. 
Petite astuce : pour dire “non-épicé” en chinois, c’est bou-la”. Si comme certains de mes amis vous avez le palais sensible, cela vous sera très utile dans le Sichuan.

Traîner dans les rues de Songpan

Ne manquez pas le quartier musulman, selon moi le quartier le mieux préservé et le plus intéressant de la ville. De manière générale j’ai trouvé assez agréable de me balader dans les rues de Songpan. La vieille ville a conservé 3 de ses portes fortifiées, témoins des combats qui ont marqué la vallée. La rivière sépare le quartier chinois de l’ancien quartier des bouchers musulmans.

Songpan est aussi connue pour ses randonnées à cheval, et sa place stratégique pour visiter le parc Huanglong. Nous avons choisi de faire une excursion de 2 jours à cheval pour visiter le parc Munigou, très peu touristique comparé à ses cousins Jiuzhaigou et Huanglong.

Randonnée à cheval vers Munigou, ou comment dormir dans une écurie

Après avoir suivi les conseils d’Emma pour choisir une agence de randonnée à cheval, nous nous mettons en route pour Munigou. Il nous faudra une grosse demi-journée pour aller là-bas. La balade inclut les repas du midi et du soir, les snacks et la nuit passée sur place a Munigou. 

Nos chevaux semblent s’entendre, ne voulant pas se lâcher tout au long de la balade. Les paysages traversés sont magnifiques.

Arrivés à Munigou, nous partageons le thé au lait de yak et une soupe avec nos guides. Le parc est assez petit, il peut facilement se visiter en une seule journée. La couleur des lacs est d’un bleu clair éclatant, tout comme à Jiuzhaigou. Nous avons croisé tout au plus 5 autres personnes dans tout le parc, ce qui fait que nous avons d’autant plus apprécié la visite.

C’est assez difficile de trouver des infos sur Munigou, bien qu’étant connu des locaux il n’est pas forcément accessible facilement et ne croule pas sous les bus de touristes (tant mieux!)  

Le soir, après un délicieux repas dans la cabane chauffée au feu de bois, il est temps de regagner nos couchages. Nous aurons la petite surprise de devoir dormir dans l’écurie, sur de la paille, enroulés dans de pauvres sacs de couchages troués. Nous pouvions sentir le vent s’engouffrer par les trous entre les planches de bois, seul rempart entre la nuit froide et nous. Oui, la nuit a été rude.

Le lendemain, congelés et crevés, nous retrouverons nos chevaux, qui, parce qu’on leur avait volé leur place,  ont dû dormir dehors, et nous reprenons le chemin vers Songpan. Ce sont eux qui nous conduisent, nous nous contentons de regarder passivement les magnifiques vallées qui s’étendent devant nous. Cela restera une belle expérience.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :